NOTHING TO HIDE

Aujourd’hui, on est de plus en plus inondé par des entreprises qui utilisent nos données personnelles à notre insu sans avoir de véritable contrôle dessus et ce qu’elles font avec nos données. C’est pour cette raison que je vous invite à regarder et partager le documentaire NOTHING TO HIDE produit et réalisé par Mihaela Gladovic et Marc Meillassoux, mis en ligne sous une licence gratuite (Creative Commons).

Car oui, nous devons préserver notre vie privée même en ligne.

Bon visionnage !

Synopsis du documentaire

Nous nous accordons généralement pour dire que les régimes de surveillance sont intrinsèquement liberticides et dangereux. Nous utilisons pourtant un nombre croissant de services et applications « gratuites » comme Facebook, Google, Whatsapp etc. conférant aux géants du Net un contrôle sans précédent sur l’infrastructure de l’Internet et notre intimité en ligne.
Les révélations Snowden ont par ailleurs démontré que les données récoltées par ces entités privées servent de matière première à la surveillance de masse mise en place par les agences de renseignement (programmes PRISM, Xkeyscore…).

La réponse au dilemme que nous pose cette nouvelle surveillance hybride a été notamment fourni par Eric Schmidt, le PDG de Google, et est repris  par de nombreux politiciens : « si vous n’avez rien à cacher, vous n’avez rien à craindre ». Ainsi chacun d’entre nous peut continuer de bénéficier en toute sérénité de ces services « gratuits » en ligne, se répéter « je n’intéresse de toute façon personne » et que finalement « ils peuvent bien regarder, je n’ai rien à cacher ».

La logique du « rien à cacher » à l’ère du Big Data n’a encore jamais été interrogée. Éluder cette question nous empêche pourtant de répondre à une autre : quelle société sommes-nous en train de construire pour nous et les générations à venir ?

NOTHING TO HIDE – Un film sur la surveillance et vous (VostFr) from NOTHING TO HIDE – documentary on Vimeo.

N’hésitez pas à vous exprimer et à donner vos avis sur ce documentaire dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *